Menu du jour #121

Par défaut

Tous les jours, un choix de 3 soupes toutes plus appétissantes les unes que les autres pour garder la forme sans sacrifier l’équilibre !

Potage expérimental : Jalal Salaam & Ewonee – Past Lives

Le truc est ÉNORME, il sorti en juin, je l’ai découvert y’a peu et il vient de me tomber dessus comme une évidence ! Past Lives comptera quand il faudra faire les bilans en fin d’année, sûr ! Chaque titre est une expérience dans un style très Stones Throw version Madlib, Flying Lotus ou plutôt Captain Murphy, ouais juste ça, la crème de la crème quoi ! Ewonee claque des beats et des ambiances de hautes altitudes et de haute valeur ajoutée pendant que Jalal Salaam navigue son flow entre le up et le down-piché et la fusion des deux fonctionne incroyablement bien ! Il y a des inventions sonores toutes les 10 secondes tout le long des 21 morceaux à tiroirs de ce Past Lives finalement complètement intemporel, 21 pastilles mentholées ou vitriolées comme autant de vignettes transcendantales. Entre leçon d’hypnotisme, apocalyptisme, constructivisme et sonorités anarchiques ou dociles, l’album propose un vaste voyage illuminé dans un univers fait de tracks hallucinées et hallucinantes. Du grand art, du hip-hop moderne et réfléchi comme on en écoute peu et quand on tombe dessus, on bouge la tête en souriant !

Souper Spout’

Duo de soupes : Hus Kingpin & SmooVth – H.N.I.C. : Hempstead Niggas In Charge

Les deux Tha Connection sont de retour et c’est une sacrée bonne nouvelle pour nos oreilles ! Hus Kingpin et SmooVth avaient scotché tout le monde en 2013 (pfffiou, ça passe vite…) avec un Strive aussi indispensable que jubilatoirement et sombrement boom-bap east-coast. Depuis plein de projets solo (toujours bons, notamment cette année le SS96J de SmooVth que je vous conseille vivement), mais aucun réel projet commun du binôme de Long Island… Mais voilà H.N.I.C. : Hempstead Niggas In Charge et c’est la banane ! Le son de la côte Est est là, peut-être moins minimale dans les productions que sur Strive, avec une variété d’ambiances allant du caniveau et des trucs plus aériens, mais le résultat est toujours archi-bonnard ! Niveau flow, Hus Kingpin, SmooVth (et toute la clique de The Winners) connaissent leurs fondamentaux sur le bout des doigts, leurs rimes sont réfléchies et sans superflu, les Tha Connection ne font pas dans la démonstration, ils vont à l’essentiel… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fonctionne et que les deux ensemble, c’est de la dynamite !

Souper Spout’

Soupe aux herbes : Zeroh – 0 Emissions 5

Juste comme ça, tous les 0 Emissions ont fait l’objet d’un menu et ce cinquième opus ne dérogera pas à la règle, pourquoi ? Parce que c’est bon bon bon ! Toujours aussi perché, Zeroh continue donc son marathon sonore fait de pépites, d’expérimentations hors-normes et de bizarreries schizophréniques pour nous livrer une nouvelle dose de petit chef d’œuvre drogué. Peut-être moins cacophonique (quoi que…), ce 0 Emissions est avant tout une expérience à vivre et une singularité chamanique de plus dans l’univers du californien. En gros, voici 7 titres de plus pour une année admirablement bien chargée pour Zeroh !

Souper Spout’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s