Menu du jour #100

Par défaut

Tous les jours, un choix de 3 soupes toutes plus appétissantes les unes que les autres pour garder la forme sans sacrifier l’équilibre !

Énorme bol de soupe : Hand’Solo Records – Bassments of Badmen 3

Quand toute la clique du Hand’Solo Records lâche une compilation, on se prosterne, on se tait, on se reprosterne, on se lève et finalement on bouge la tête en se régalant de chaque pistes avec un sourire benêt ! 40 titres, des pépites dans tous les sens, des emcees qu’on adore de partout, des flows bavards et des productions géniales ! L’idée était de fêter les 20 ans du label/crew canadien (puisque la première compilation Bassments of Badmen date de 1996), et la fête, on y est en plein dedans là parce que quand on voit Moka Only, Backburner, Ultra Magnus, Ghettosocks, Jesse Dangerously, Noah 23, Wordburglar, Birdapres, More or Les ou D-Sisive (et j’en oublie), on bave ! GRAND !

Souper Spout’

Soupe de grands-pères : Cryptic One – The World According To…

Le gars Cryptic One fait dans le hip-hop depuis les années 2000 seul ou avec son crew Atoms Fam, ici c’est solo que le producteur/emcee new-yorkais nous livre cet excellent The World According To… Le résultat est simple et court, mais lumineux et singulier, le gars a purifié son hip-hop de tout le superflu pour ne garder que les tripes boom-bap intelligentes, un truc fait d’une conscience politique de vétéran du rap jeu allant des brutalités policières à Trump en passant par le contrôle des armes à feu. L’EP est fulgurant et gorgé de classe !

Souper Spout’

Soupe du dessus du panier : Sultan Mir & Recognize Ali – Too Visible To See

Grosse régalade à l’ancienne, Too Visible To See est juste le genre de truc que s’il était sorti dans les années 90, on le vénérerait (à juste titre) ! Du boom-bap des familles comme on le kiffe, une bouffée d’air frais et même, peut-être bien un chef-d’œuvre du style gorgé de trucs soulful et d’un petit supplément d’âme distillé par Sultan Mir à la production. Niveau flow, Recognize Ali, c’est le top niveau et si on rajoute les feats de Tha Soloist, Planet Asia ou C Rayz Walz, Too Visible To See est juste une lettre d’amour au hip-hop qu’on aime et pour un 100éme menu du jour, je trouve qu’on ne pouvait pas trouver mieux !

Souper Spout’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s