2013, la grande EPdémie !

Par défaut

La Soupe de Son et donc moi-même y allons nous aussi de notre petit bilan de l’année 2013, bilan que j’ai aussi publié sur Indie Rock Mag. Cette sélection n’est basé que sur les EPs sortis cette année. Pourquoi les EPs me direz-vous ? L’EP est le format idéal pour découvrir de nouveaux artistes, ouvrir de nouveaux champs et essayer des choses, un format court qui me semble être le meilleur outil pour lutter contre l’uniformisation musicale ambiante ! Alors en avant la musique !

1 – Milo Things that happen at day, Things that happen at nightCavalcade & Scallops Hotel Poplar Grove (or how to rap with a hammer)

Je crois bien que 2013 a été l’année de Milo. D’un quasi-anonymat (sauf pour IRM bien sûr)  à des collaborations avec Busdriver, Open Mike Eagle ou Nocando (dont nous reparlerons), sa progression a été sensationnelle. Ainsi début janvier sortaient discrètement Things that happen at day et Things that happen at night , un diptyque d’EPs au hip-hop ambient alambiqué et pourtant tellement accrocheur. A suivi Cavalcade, intrinsèquement peut-être le meilleur EP de l’année, hip-hop posé, intelligence, le pied sur sept pistes. Enfin dernièrement son Poplar Grove sorti sous le pseudo de Scallops Hotel a fini de le faire évoluer de rookie de l’année en MVP. Il me tarde de voir Milo évoluer sur de plus longs formats que le EP, peut-être en 2014 ? Oui !

2 – Vida Killz Conversation With You Pt.I & Conversation With You Pt.II

Un double EP cette année, un Château des Dieux (dont nous reparlerons) et des collaborations dans tous les sens, la Californienne a hissé le spoken word et les introspections haletantes à des niveaux rarement égalés ! En deux EPs essentiels, la pensionnaire d’Organized Threat égale presque Broken Love Letter de k-the-I ??? qui pour moi était la référence absolue en terme de spoken word écorché. Vida, je l’aime, je ne suis peut-être pas très objectif, mais elle pourrait rapper l’annuaire que je trouverais ça génial et d’ailleurs ça le serait peut-être…

3 – Strangelove Purple EP & Chango Tree Tape

Une de mes découvertes de l’année ! Strangelove, c’est du très très bon hip-hop  londonien exécuté magistralement à coup de beats malades et de flows hypnotiques à rallonge ! Freedom, Chango, Jakoboski et Demeraera ont tout simplement posé les bases d’un nouveau hip-hop anglais d’abord avec Purple EP puis avec Chango Tree Tape, sorti sous le manteau juste via Youtube et pourtant regorgeant de pistes lyriquement sublimes portées par les beats de Knxwledge (à viendre), Repeat Pattern (dont nous reparlerons) ou l’absolu Pete Rock ! 2014, l’année de leur sortie de l’anonymat ? Je sais pas, mais j’aimerais bien !

4 – Knxwledge Karma.Loops.PRT.5, Hexual​.​Sealings​.​Prt​.​4​.​5_ & une bonne grosse dizaine d’autres tueries

Knxwledge a lui aussi explosé cette année, le beatmaker stakhanoviste à l’extrême surfant entre abstract hip-hop et feel good music a juste sorti une quinzaine d’albums cette année !!! Là dedans, il n’y a pas grand chose à jeter, presque tout à garder (et nous en reparlerons) et quelques sommets de turntablism hantés par les fantômes de J Dilla et Madlib comme Karma.Loops.PRT.5 ou Hexual​.​Sealings​.​Prt​.​4​.​5_. Knxwledge sera-t-il le DJ le plus en vue de 2014 ? Je mets une bonne piécette dessus !

5 – GDP Holla 

Dans la grande famille des petits chefs d’œuvre passés complètement inaperçus en 2013 voici GDP ! Sommet de tristesse et de mélancolie, flow habité entre Slug et Young Zee, orchestration minimale et définitive, Holla est difficile à cerner tellement il est personnel ou alors il faut accepter de pénétrer l’âme de GDP et alors seulement il en devient sublime !

6 – Blu & Nottz Gods In The Spirit

Blu est un de mes dieux du hip-hop et ce grâce à son Below The Heavens sorti avec Exile (beatmaker dont nous reparlerons), une des pierres angulaires du son que j’aime et 2013 a été l’année de son retour en grâce. The Burgundy EP et The Buzz EP avec Madlib et MED, la ressortie de son NoYork ! (dont on reparlera aussi) et donc ce Gods In The Spirit avec un excellent Nottz à la production. Gros sons nineties, luxuriance sonore, beats de dingues, ce Gods In The Spirit tabasse dur et bien, car pour se permettre une pochette aussi hideuse, il faut être sûr de son coup !

7 – Write Groove & Ackryte AckWrite EP 

Grosse année pour Ackryte, le beatmaker de Minneapolis a livré trois EPs et un LP d’instrumentaux hip-hop proches de ce que peut faire un KNX (oui, encore lui), tout aussi sexy mais avec le coté intimiste en plus. Pour couronner cette année, Ackryte a eu la bonne idée de s’acoquiner avec un autre artiste de Minneapolis, White Groove, emcee et crooner hip-hop de son état. Le résultat est chimiquement parfait !

8 – Dag Savage The Dag Savage EP

Dag Savage EP, c’est juste la réunion de deux artistes qui ne déçoivent jamais, Exile et Johaz. Amis de la old-school vibe, cet EP est pour vous et même si le nom d’Aloe Blacc et la pochette vous font peur, je garantis le contenu soulful de la galette ! La preuve plus bas…

9 – Oliver The 2nd The Kill Off EP 

Le pote de Jeremiah Jae a lui aussi explosé cette année, mais confiné au poste d’éternel second ( RawHyde Mixtape dont nous reparlerons), Oliver se devait de nous montrer ce dont il était capable en solo. Et bien le résultat est excellent ! MC/DJ/producteur, l’américano-canadien soigne ses beats d’esthète, réfléchit ses instrus pour ne garder que le côté crade de la trap en y ajoutant ambiances psyché, cris et flow imparable !

10 – Rebels To The Grain Fine Wine

Après les excellents There’s Something In The Seeds et Harvest Season, on attendait tous avec impatience le retour d’un des groupes les plus cools de la cote ouest et bien Fine Wine ne déçoit pas. Toujours avec un sens aiguisé du smooth, les RTTG développent encore ce qui fait leur singularité, ce sens de la qualité sans prise de tête et un vrai bonheur pour les oreilles !

11 – Sour Stacks & Hustling Jacks The Green EP

Autre petit chef d’œuvre passé complètement inaperçu, The Green EP est l’agrégation autour de Marco Polo à la prod’ de emcees aussi classieux que Guilty Simpson, Copywrite, Masta Ace, Sean Price et autres fins connaisseurs de plantes. Un petit chef d’œuvre épicé par John Venizelos aka « John V » ou « Big Man » et accessoirement le big boss du deal de marijuana à Staten Island incarcéré cet année. The Green EP lui rend hommage et réclame sa libération à grands coups de « Free John V » !

12 – Moodie Black s/t

Trio hybride emcee/guitare/batterie venu d’Arizona, les Moodie Black font dans le noise hip-hop noir et lourd, et pourtant viscéral et mélodique porté par des beats brutaux et frénétiques. C’est en appréciant cet EP que je me suis dit qu’il faudrait peut-être que je réécoute du Dalëk… (Private joke)

13 – ScienZe Ella : The Prologue EP

Avant de sortir Ella, l’emcee de Brooklyn nous avait fait saliver par litres avec Ella : The Prologue, sorte de mise en bouche avant son LP. L’affaire sent le Digable Planets à plein nez et quand on sait que Blu et Sene y ont mis leurs nez (que de nez), on n’est pas loin de l’écoute OBLIGATOIRE !

14 – Von Pea & Aeon Duly Noted

Dans un monde parfait, Von Pea devrait un jour être reconnu à sa jour valeur ! Bientôt dix ans de carrière dans un anonymat totalement injustifié tellement l’emcee et beatmaker de Tanya Morgan (dont nous reparlerons) a un groove fatal ! Ici, il s’empare des prods de Aeon pour six titres posés et précieux donc essentiels.

15 – Young Fathers Tape Two & Tape Two

Mag ? vous en parlera mieux que moi mais le trio écossais Young Fathers ont cette année réveillé un gros Anticon un peu endormi sur ses lauriers et rien que pour ça, je dis bravo !

16 – Jake Kost Niggativity

Niggativity est la première sortie de l’emcee de Portland et aussi un petit trésor de boom-bap jazzy en toute simplicité !

17 – Glow Mechanics Introducing… & Schmo Mechanics

Schmo Mechanics est venu conclure le travail commencé plus tôt dans l’année avec le petit chef d’œuvre passé complètement inaperçu qu’est Introducing…. Le duo du Minnesota rappe comme on respire, le truc coule naturellement, la symbiose entre les deux emcees est même assez incroyable.

18 – Spectac & Amiri Soul Beautiful & Spectac & Shakim Moment of Truth

Petit coup de projecteur sur le travail de Spectac qui signe deux beaux EPs cette année avec un flow chirurgical et un goût pour la feel good music qui fait plaisir à entendre !

19 – Ntan & Blabbermouf Start from Skratch

Un peu de hip-hop sauce hollandaise, ça vous tente ? Ntan et Blabbermouf mélangent underground, boom-bap et raggamuffin pour un rendu parfait pour bouger son cul.

20 – Lord RAJA Rubbies EP

Le jeune Lord RAJA étire et malaxe des nappes de sons. Le résultat sent bizarrement bon !

21 – Mister Modo & Ugly Mac Beer Modonut Invasion EP

On se régale à chaque fois des sorties de Mister Modo & Ugly Mac Beer. Toujours aussi perchés, les deux beatmakers parisiens nous gavent de sixties et de hip-hop funky comme c’est pas permis !

22 – Poetic Death Lucifer

J’ai passé une année à vous dire tout le bien que je pensais d’Organized Threat, alors s’il vous plaît, suivez-moi dans les méandres de ce Lucifer (que je ne trouve plus en libre écoute, c’est ballot), dark, lugubre, gritty, minimal et pourtant d’un lyrisme incroyable, le résultat est à la hauteur de nos attentes !

23 – Planet Asia & DirtyDiggs High End Cloths EP

Belle année pour Planet Asia qui outre Abrasions nous a livré ce High End Cloths EP. L’éternel prochaine star du rap californien aurait-il trouvé la solution en partant du côté du très recommandable Mello Music Group ?

24 – Bambu The Lean Sessions EP

The Lean Sessions EP réunit Bambu et Karman, cinq titres à l’abstract aussi aérien qu’inventif… C’est rare quand le hip-hop mène à l’extase, alors profitez-en !

25 – Supastition The Blackbord EP

Kam Moye aka Supastition est un monument du hip-hop underground ! Un retour pour nous dire merci avec The Blackboard EP.

 

Publicités

2 réflexions sur “2013, la grande EPdémie !

  1. J’aime bien Milo. Je suis pas suffisamment branché hip-hop pour essayer tous ces EPs, mais je vais quand même poser l’oreille sur quelques uns d’entre eux. Joli travail en tout cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s